Derniers articles

On serait encore toutes des Potiches

CULTURE

Le dernier Ozon cartonne, preuve que des batailles restent à gagner

La Dombes, plus minuscule que Ridicule

TOURISME

Un week-end d’automne en famille

Une femme résiste à Houellebecq

CULTURE

Sous couvert de parler d’hommes en papier mâché, le dernier Goncourt célèbre les femmes en acier trempé, dont une certaine Pépita

TEMOIGNAGES

Une école au Cameroun

par Paquita | 10 septembre 2010

Monter une école au Cameroun n’est pas de tout repos. Isabelle, ancienne directrice d’école, reprend régulièrement du service en tant que bénévole pour aller monter un peu partout des écoles, via l’association AGIR http://agirabcd.pagesperso-orange.fr/accueil.html. Elle nous enverra de semaine en semaine des “cartes postales” de Yaoundé, au fur et à mesure de l’avancée du projet…

Isabelle est ce qu’on appelle une baroudeuse. Après avoir séjourné à Tahiti et en Côté d’Ivoire pendant près de 30 ans aux côtés de son mari océanographe, la voici revenue en France… mais pour mieux en repartir dès qu’une occasion se présente. Depuis quelques années, elle collabore à l’association AGIR abcd au titre de bénévole. Cette ancienne directrice monte pour eux des écoles au Maroc, au Togo… La voici arrivée à Yaoundé. Premières impressions… mitigées.

« Premières nouvelles rapides. J’ai bien sûr de gros problèmes avec Internet et je n’arrive pas à ouvrir ma messagerie SFR !! Heureusement que j’ai gardé AOL !

Tout va bien, il ne fait pas trop chaud et il ne pleut pas encore. Voilà pour le côté météo.

L’école bien sûr n’avance pas aussi vite que je l’espérais et je me trouve confrontée à pas mal de problèmes !!! Je ne sais même pas s’il y aura des élèves. On va sans doute faire classe avec 2 à 3 élèves par niveau. Difficile de "former" des enseignants avec si peu de "clients" en face… il faut dire que l’initiatrice de ce projet étant restée en France, c’est difficile à gérer, d’autant que "la famille" à la façon africaine veut s’en mêler et cela fait des “paraques” entre eux. Je ne m’en mêle surtout pas et essaie de n’avoir affaire qu’avec la responsable à Paris.

La cuisine est toujours aussi bonne et j’ai mangé hier soir des crevettes en sauce à se mettre par terre, mais je n’ai pas résolu la possibilité de manger à midi !! Et là, 13 heures 10, j’ai un peu l’estomac dans les talons. Que dire pour le moment, pas grand chose… Le petit bar "La Cachette de la Sauterelle" est toujours là, mais le petit resto peint dans un magnifique bleu Klein qui faisait le bonheur de mes yeux a été repeint en rouge !!! Publicité Coca-Cola oblige !!!! Rhhhaaaa !!! »

Isabelle

MOTS-CLES : .
Bookmark and Share


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ? (optionnel)